À travers différents champs thématiques déjà travaillés par des instances de participation, nous avons cherché à mieux saisir la valeur ajoutée de la participation (freins, leviers et conditions de réussite).

 

 

atelier 1

Comment animer les relations avec les entreprises ?

 

Il n’y a pas de développement économique ni de création d’emplois durables sans une forte implication des entreprises. Pleinement mobilisés sur leurs activités, les chefs d’entreprises participent peu aux démarches de consultation et/ou de co-production sur les territoires. Pourtant, force est de constater qu’au cours des rencontres citoyennes,  leur implication dans les conseils citoyen a largement été sollicitée.

 

Ainsi, cet atelier vise à partir d’illustrations (en milieu rural et urbain) et d’échanges entre les participants à répondre aux questions :

  • Comment construire une relation avec les entreprises du territoire pour les mobiliser et les impliquer dans les démarches participatives ?
  • Comment dans ce cadre, les entreprises peuvent –elles contribuer à l’élaboration d’un projet de développement territorial ?

 

Intervenants :

  • Olivier BAGARRI, directeur de l’Université Européenne des senteurs et des saveurs à Forcalquier (04)
  • Jacques BOULESTEIX, ancien président du Conseil de développement de Marseille Provence Métropole (13)
  • Philippe LANGEVIN, accompagné de Silouane FAXEL (CDD de l’agglomération du Pays de Grasse) et de Jessie LABIOD VARNIER (CDD du Pays du Grand Briançonnais)

atelier 2

Comment développer un meilleur accès et une plus grande qualité des services aux publics ?

 

Malgré la passion française pour l’égalité des territoires, l’accès aux services publics n’est pas le même partout. «  Les équipements sont obsolescents et les services de proximité en voie de disparition » est un constat largement exprimé lors des rentrées citoyennes. Cette problématique est également partagée par les habitants des espaces ruraux, notamment en zones de montagne très souvent dépourvues de services aux publics, et contraints à de longs déplacements pour y avoir accès.

 

Ainsi, cet atelier vise à partir d’illustrations (en milieu rural et urbain) et d’échanges entre les participants à répondre aux questions :

  • Comment les démarches participatives peuvent se saisir de la thématique des services aux publics ?
  • Quels leviers mobiliser pour agir sur l’accessibilité et la qualité des services aux publics ?

 

Intervenants :

  • Laurent BIELICKI, directeur de l’ARDL PACA
  • Salah TACHOUKAFT, directeur de l’association Planete Adam et membre du conseil citoyen du 15-16ème

atelier 3

Comment participer à l'élaboration d'un projet de territoire ?

 

Le projet de territoire est la déclinaison locale d’une conception partagée du bien commun à un niveau territorial dont l’échelle peut varier (de la commune en passant par l’intercommunalité ou à une dimension inter-communautaire). S’il n’existe pas une démarche unique pour construire un projet de territoire, trois étapes sont incontournables : la connaissance du territoire (comment il vit), le repérage de ses acteurs (institutionnels ou pas), leur mobilisation autour de quelques ambitions de base.  Aussi, en milieu rural ou urbain, il a vocation à intégrer l’ensemble des dynamiques territoriales. Mais bâtir un tel projet ne va pas de soi.

 

Aussi l’atelier vise-t-il, après s’être interrogé sur le concept même de «projet de territoire», à répondre aux questions :

  • Quel est le bon territoire pour construire un projet partagé ?
  • Comment articuler les réflexions des instances de participation avec les instances de décisions stratégiques du territoire ?

 

Intervenants :

  • Jean-Claude JUAN, ancien directeur général de la chambre régionale de commerce et d’industrie Provence-Alpes-Côte d’Azur et membre du Conseil de développement de Marseille Provence Métropole
  • Henri DALBIES, président du Conseil de développement du Pays A3V (04)

atelier 4

Comment élaborer un projet alimentaire territorial ?

 

Le projet alimentaire territorial, conduit avec les producteurs, les consommateurs et les collectivités locales, arrête les conditions d’une meilleure alimentation des habitants en valorisant les circuits courts, les marchés, l’agriculture bio et les produits de qualité, notamment dans les filières fruits, légumes et viande ovine. Des initiatives urbaines intéressantes sont conduites dans le même esprit, participant à l’insertion d’actifs en difficulté dans certains quartiers prioritaires de la politique de la ville ou à innover en matière d’agriculture urbaine.

 

Aussi l’atelier vise-t-il à partir d’illustrations (en milieu rural et urbain) à répondre aux questions :

  • Comment les démarches participatives peuvent-elle faciliter et promouvoir le développement des circuits courts ?
  • Quels leviers mobiliser pour favoriser le développement de démarches favorisant l’élaboration de projets alimentaires territoriaux ?

 

Intervenants :

  • Jean-Christophe ROBERT, directeur de Filières paysannes
  • Olivier HEBREARD, Chargé de mission Pays de Haute Provence

atelier 5

Comment agir pour et avec les jeunesses ?

 

La jeunesse est une préoccupation majeure dans notre société, tantôt perçue comme une crainte, tantôt comme objet de tous les espoirs. A plusieurs reprises lors des rentrées citoyennes,  la difficulté de leur mobilisation dans les instances de participation a été citée alors même que leur présence est appelée des vœux. Notre jeunesse serait-elle moins engagée, ou les moyens et les formes facilitant leur implication ne sont-ils plus adaptés ?

 

L’atelier vise à partir d’illustrations (en milieu rural et urbain)  à répondre aux questions :

  • Comment faciliter l’implication des jeunes dans les démarches participatives et la vie citoyenne ?
  • Comment repérer et valoriser les initiatives des jeunes sur un projet de territoire ?

 

Intervenants :

  • Henry ETCHEVERRY, vice-président de l’Union régionale de la Ligue de l’enseignement
  • Unis Cité autour de leur projet « Booster »